Le cancer du sein

Une femme sur huit développera un cancer du sein au cours de sa vie. C’est le cancer le plus fréquent chez la femme. Chaque année, plus de 5 000 nouveaux cas sont enregistrés en Suisse.

Les hommes sont aussi concernés par le cancer du sein, mais dans une moindre mesure puisqu’ils représentent moins de 1 % des prises en charge. Les traitements sont analogues à ceux des femmes.

Les types de cancers

Le cancer du sein se développe dans les cellules qui tapissent la glande mammaire. Ces cellules, initialement saines, commencent à se multiplier de manière incontrôlée avant de se transformer en cellules cancéreuses. Le cancer du sein apparaît sous différentes formes :

  • Certaines lésions correspondent à des accumulations de cellules dont l’aspect rappelle celui du cancer (hyperplasie). Elles indiquent un risque plus élevé de développer un cancer du sein et nécessitent une surveillance attentive.

  • le cancer in situ (qui signifie « sur place »). Cette forme de cancer se développe à l’intérieur des canaux de lactation du sein, sans former de métastases, ni envahir les tissus adjacents.

  • Le cancer invasif. Dans ce cas, les cellules cancéreuses ont dépassé le territoire des canaux de lactation et elles envahissent les tissus aux alentours. Certaines de ces cellules peuvent se détacher et se propager vers les ganglions et le reste du corps (métastatisation), transportées par les vaisseaux lymphatiques et sanguins. Le cancer invasif est classé en différents « stades » qui vont définir le plan de traitement.

Des questions?

Vous souhaitez en savoir plus sur le cancer du sein, le dépistage et les traitements ? Notre équipe est à votre disposition pour répondre à vos questions.

Contactez-nous

Votre prise en charge

Nous avons à cœur d’offrir une prise en charge personnalisée aux personnes qui viennent chez nous. Le Centre du sein Fribourg s’engage à vous accompagner de l’annonce du diagnostic jusqu’à la fin de votre traitement.

Le Centre du sein réunit l’expertise de plusieurs spécialités complémentaires : chirurgie du sein, radiologie, oncologie, pathologie, oncogénétique, chirurgie de reconstruction plastique et une infirmière référente. Cette collaboration s’étend aux gynécologues accrédités par le Centre du sein qui sont et restent vos médecins traitants.

Votre traitement est régulièrement discuté et évalué dans le cadre du tumorboard, le colloque multidisciplinaire qui se réunit une fois par semaine. Cet échange entre professionnels de la santé permet de définir une thérapie individuelle et sur mesure et d’ajuster la prise en charge en cas de besoin.

Une infirmière clinicienne référente vous accompagne, de votre premier rendez-vous à la fin de vos traitements. Elle fait le lien avec l’équipe multidisciplinaire et se tient à votre disposition et à celle de vos proches pour répondre à vos interrogations. Par ailleurs, elle vous aiguillera vers un spécialiste (physiothérapeute, psychologue, etc.) en cas de besoin.

Durant tout votre parcours de soin, vous êtes impliquée dans la prise de décision. Vous pouvez à tout moment poser des questions, reconsidérer un choix ou demander un temps de réflexion supplémentaire.

Nos réponses à vos questions

La décision de votre traitement est prise lors de la réunion multidisciplinaire hebdomadaire (appelée tumorboard) durant laquelle les médecins de différentes spécialités analysent votre situation et décident ensemble du meilleur choix thérapeutique, en se basant sur les recommandations de pratiques cliniques des centres du sein suisses.

Vos rendez-vous s’enchaînent jusqu’à ce que le diagnostic précis soit posé, ce qui permet de débuter une prise en charge optimale. L’attente à laquelle vous devez faire face par la suite s’explique par le fait que :

  • Les résultats des analyses des tissus prélevés lors de votre opération prennent une dizaine de jours. Ces résultats sont ensuite rediscutés durant le tumorboard, qui se tient une fois par semaine. Les médecins décident alors ensemble de la suite de votre traitement.
  • Dans certains cas, votre médecin demandera des examens complémentaires (radiologie, pathologie, analyse génétique, etc.) afin de confirmer et valider votre traitement.
  • La cicatrice de votre opération doit être bien fermée avant de débuter la suite du traitement.

Tous les traitements prescrits dans le cadre de la prise en charge au Centre du sein (opération, examens radiologiques, chimiothérapie, radiothérapie, physiothérapie, consultation oncogénétique, consultation par l’infirmière référente, etc.) sont remboursés par l’assurance de base. (LAMal)

Les moyens auxiliaires tels que perruque ou prothèse sont pris en charge par la LAMal, l’AI ou l’AVS.

Certaines prestations spécifiques hors Centre du sein (aide au ménage, thérapies complémentaires, etc.) dépendent de votre assurance complémentaire.

Vous avez la possibilité d’en discuter avec votre gynécologue, l’oncologue et l’infirmière référente du cancer du sein. Vous pouvez également avoir une consultation avec le généticien du centre du sein qui répondra à vos inquiétudes à ce sujet.

Une infirmière référente (aussi appelée breast care nurse) est là pour vous soutenir et vous accompagner tout au long de votre parcours. Elle peut vous informer, vous conseiller et vous orienter à tout moment.

Exemple d’un parcours patiente standard

Exemple d’un parcours patiente standard

Exemple d’un parcours patiente standard

Diagnostiquer

Le cancer du sein est généralement diagnostiqué au cours d’un contrôle ou d’un examen (auto-examen, mammographie de dépistage ou lors du contrôle gynécologique).

La prise en charge s’effectue ensuite de la manière suivante :

  • L’entretien médical : le médecin s’informe auprès de la patiente sur ses antécédents médicaux, chirurgicaux, gynécologiques et familiaux. Il l’interroge également sur les symptômes actuels.

  • L’examen clinique : Le médecin réalise un examen physique. Une palpation attentive des seins permet d’évaluer la taille et la consistance d’une éventuelle anomalie.

  • Les examens radiologiques : la mammographie et l’échographie livrent des images de l’intérieur du sein. Cette exploration par l’imagerie est généralement accompagnée d’une biopsie, c’est-à-dire un prélèvement de cellules au niveau de la lésion qui sera analysé au microscope. Des examens complémentaires tels que l’IRM (l’imagerie par résonnance magnétique), le scanner, la scintigraphie osseuse, le PET-scan et la prise de sang contribuent à préciser la nature de la lésion et de connaître l’étendue de la maladie.

En fonction des résultats obtenus en recourant à ces techniques, souvent associées, le spécialiste du sein décidera de procéder ou non à des examens supplémentaires.

Après l’entretien médical et l’examen clinique, le gynécologue ou le médecin traitant peut adresser la patiente au Centre du sein Fribourg.

Se concerter – Le tumorboard

Lors d’un diagnostic du cancer du sein, le gynécologue traitant adresse le dossier complet de la patiente au tumorboard, une équipe de spécialistes multidisciplinaire qui se rencontre une fois par semaine. Au cours de ce colloque, les médecins spécialistes du Centre du sein examinent les différents cas qui leur sont soumis et définissent, pour chaque patiente, la stratégie thérapeutique la plus adaptée à ses besoins.
Tous les dossiers-patients sont examinés avant et après le traitement, afin d’assurer le suivi complet de chaque parcours et d’ajuster la stratégie en cas de besoin.

Traiter

La médecine dispose de plusieurs options thérapeutiques pour vaincre le cancer. Suivant la stratégie médicale prescrite par le tumorboard, le traitement sera appliqué seul ou en association avec d’autres thérapies.

La chirurgie

La chirurgie est le traitement standard de la plupart des cancers du sein. Au cours d’une intervention, le chirurgien retire la tumeur, qui sera ensuite analysée au laboratoire. Ces données sont indispensables pour orienter la suite du traitement qui sera définie par le tumorboard post-opératoire.

On distingue deux types de chirurgies pour le cancer du sein :

vise à retirer la tumeur tout en préservant le sein.

consiste à enlever le sein dans son intégralité. Cette intervention est proposée lorsqu’un traitement conservateur du sein comporterait un risque important de récidive. Selon la situation médicale, la reconstruction du sein sera effectuée lors de l’opération ou différée en raison d’éventuels traitements complémentaires.

La chirurgie des ganglions axillaires

Dans la plupart des cas, le retrait de la tumeur est couplé à une intervention au niveau des ganglions axillaires, situés au creux des aisselles. Ces ganglions font partie du système lymphatique, qui draine les liquides circulant dans l’organisme. Dans ses « filtres », il lui arrive de recueillir des cellules cancéreuses qui se sont détachées de la tumeur initiale. La présence, ou l’absence, de cellules cancéreuses dans les ganglions permet ainsi d’évaluer le potentiel de dissémination du cancer du sein. Le seul moyen d’analyser ces ganglions est de les retirer.

La chirurgie de reconstruction

La reconstruction ou le remodelage du sein après une intervention fait partie intégrante du traitement. Cette chirurgie n’est pas obligatoire. C’est un choix strictement personnel de la patiente.
La chirurgie de reconstruction du Centre du sein Fribourg s’effectue en collaboration avec le Service de chirurgie plastique du CHUV à Lausanne.

La radiothérapie

La radiothérapie consiste à envoyer des radiations (tels que les rayons X) sur une zone délimitée afin de détruire les cellules cancéreuses. Le premier traitement est précédé d’une séance dite de « simulation », destinée à tracer des repères sur la peau de la patiente avec un crayon spécial afin de délimiter avec précision les endroits à irradier. Un délai de quelques jours entre la séance de simulation et de début du traitement est ensuite nécessaire, afin de définir sur ordinateur la dose de rayonnement idéale et sa répartition sur la zone à traiter.

Les traitements médicamenteux

Les traitements médicamenteux sont habituellement systémiques, c’est-à-dire que les médicaments circulent dans tout le corps dans le but de détruire les cellules cancéreuses, et spécialement celles qui auraient pu s’échapper de la tumeur initiale. Cette forme de traitement permet de diminuer le risque de récidive et de métastases, mais aussi d’améliorer la qualité de vie de la patiente.
Les traitements médicamenteux sont généralement proposés en complément à la radiothérapie ou à la chirurgie.

Il existe plusieurs catégories de traitements :

utilise des molécules pour combattre les cellules à croissance rapide, comme notamment les cellules du cancer. En s’attaquant non seulement aux cellules cancéreuses, mais aussi aux cellules saines, la chimiothérapie peut provoquer des effets secondaires parfois importants.

agissent spécifiquement sur les cellules cancéreuses en visant une caractéristique propre à celles-ci, épargnant ainsi les cellules saines.

met à profit le fait que certains cancers du sein dépendent des hormones féminines (œstrogène et progestérone) pour se multiplier. L’hormono-modulation ralentit la croissance et la propagation des cellules cancéreuses en modifiant les taux d’hormones dans le corps.

s’articulent autour du traitement du cancer proprement dit. Ces médicaments ont pour vocation d’améliorer la qualité de vie de la patiente et contribuent à une meilleure tolérance des traitements médicamenteux.

La recherche clinique progresse constamment et de nouvelles thérapies sont progressivement intégrées à la prise en charge.

Suivre l’évolution

En règle générale, la durée de l’hospitalisation s’étend sur deux à trois jours. Le suivi et les soins postopératoires s’effectuent ensuite en ambulatoire.
Après l’opération, une physiothérapeute du Centre du sein voit la patiente pour lui dispenser un premier traitement. En cas de besoin, la physiothérapie peut être poursuivie dans les semaines suivant la fin des traitements.

Tout au long de son parcours, de la première consultation à la fin de ses traitements, la patiente est accompagnée et suivie par l’infirmière référente du Centre du sein. Si la patiente a été adressée par un médecin externe au Centre du sein pour ses traitements, elle reste bien sûr suivie régulièrement par son gynécologue traitant ou son médecin de famille.

Nos infirmières référentes

Au Centre du sein Fribourg, une infirmière référente (aussi appelée breast care nurse) est entièrement dédiée à votre suivi – du premier rendez-vous jusqu’ à la fin de votre traitement.

Notre infirmière référente pour le cancer du sein est là pour